LA FILIÈRE du loisir culturel

ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DU LOISIR MUNICIPAL

BIENVENUE !

La Filière du loisir culturel: un outil d’inspiration mais aussi de réflexion

La Filière du loisir culturel est un portail interactif conçu par l’Association québécoise du loisir municipal (AQLM) pour favoriser le partage d’expériences et de projets inspirants en matière de loisir culturel au niveau municipal. C’est un lieu virtuel où idées, outils, références et groupe d’échanges sont rassemblés pour inspirer les acteurs du loisir culturel dans leur travail.

Alors, laissez libre cours à votre imagination et n’hésitez pas à partager vos expériences en remplissant le formulaire dans la section des Pratiques inspirantes.

 

Pourquoi la « filière »?

Le mot « filière » qui désigne ce portail a plusieurs sens. Il signifie entre autres « réseau », faisant référence à un regroupement dans un champ donné, mais à un regroupement dynamique qui se distingue par sa fluidité, par la circulation des idées et des projets. La filière, c’est aussi, en éducation, un « parcours ». Dans la plupart de ses sens, « filière » contient l’idée de groupe ou d’ensemble et de mouvement. La filière du loisir culturel, c’est l’ensemble des acteurs dans ce domaine qui évoluent de concert en partageant idées et projets.

Ce projet a pu être réalisé grâce à une contribution financière du ministère de la Culture et des Communications.

Le loisir culturel, une saine habitude de vie

Les intervenants consultés dans le cadre de l’élaboration de ce site, ont identifié une multitude d’impacts positifs à la pratique d’un loisir artistique ou culturel. Que ce soit au plan physique, social, psychique, politique ou simplement pour maintenir une vie active, la pratique d’une activité artistique ou culturelle est aussi importante pour le maintien de la santé et de la vitalité des individus et des collectivités que la pratique d’une activité physique ou d’un sport.

Au plan physique

Que ce soit pour faire du tricot ou de la danse ou apprendre une langue, l’ensemble des fonctions physiques d’une personne est sollicité, ce qui permet de demeurer en santé, de développer sa coordination, de nouvelles habiletés, de nouvelles aptitudes. Plusieurs activités encouragent un mode de vie physiquement plus actif et concourent à la bonne forme physique (danse, cirque, théâtre…).  La pratique d’une activité artistique ou culturelle amène une personne à sortir de chez elle, à se déplacer, à rester active, à bouger, à développer une meilleure santé globale en contrant l’inertie.

Au plan social

  • Engendre des liens sociaux qui sont garants d’une meilleure santé globale et d’un épanouissement personnel.
  • Favorise la cohésion et la socialisation en maintenant le sentiment d’appartenance à son milieu, à sa communauté, voire à la découverte.
  • Permet de découvrir de nouveaux artistes, de faire de nouvelles connaissances, de tisser des liens, de créer un réseau avec d’autres: favorise ainsi la mixité sociale et les liens intergénérationnels.
  • Permet de contrer l’isolement par la rencontre avec des gens ayant les mêmes intérêts, ce qui favorise le maintien d’un réseau social.

 Au plan psychique ou psychologique

  • La culture et l’activité artistique permettent de développer la créativité et la confiance en soi, de nourrir l’esprit et peuvent même contribuer à l’amélioration de la santé mentale (art thérapie) et à une meilleure perception de soi.
  • C’est une façon de briser l’isolement, de partager des idées et des aspirations, de s’extérioriser, de découvrir une passion, un intérêt, de nouvelles amitiés, tous des éléments d’une vie saine.
  • La pratique d’un art et l’assistance à des activités artistiques peuvent aussi être une occasion de rester curieux, ouvert à la découverte, contribuent au plaisir des sens et sont une source de satisfaction.
  • Permet de socialiser et d’aider au besoin les gens que l’on côtoie.
  • Permet de sortir de chez soi, de s’engager, de produire quelque chose.

 Au plan politique

  • L’activité culturelle et artistique est une constituante importante de la qualité de vie des citoyens, et ce, même si le sport prend une plus grande place dans le discours sur les saines habitudes de vie.
  • L’engagement dans l’offre de loisir culturel et artistique est un signe de vitalité pour une municipalité, un arrondissement ou une région voire un quartier. Les arts et la culture sont au cœur même du développement de l’identité collective et de la cohésion sociale.
  • L’aspect culturel d’une ville par ses équipements, ses activités, son patrimoine contribue largement à qualifier l’intérêt collectif à l’égard de son milieu.
  • La mise en valeur de la vie culturelle de sa région, de sa ville ou de son arrondissement est de plus en plus utilisée pour séduire les nouveaux arrivants.

 

En somme, que ce soit par l’implication sociale et l’engagement bénévole des citoyens dans l’offre, la gestion, la pratique d’une activité ou l’assistance aux événements et activités de diffusion des domaines artistiques, culturel ou patrimonial, le loisir culturel contribue au maintien d’une vie active. Quelques études récentes appuient cette affirmation.